robotique-boma-france.png
 

Robotique

 

 

Fantasmes, usages et frontières de l'Intelligence Artificielle

 

Fabien BARDINET

Les robots tueurs d’emploi ? Une excellente nouvelle !

Nommé CEO de Balyo en 2013 après 6 ans en tant que COO d’Aldebaran Robotics, Fabien Bardinet est un passionné de robotique et nouvelles technologies. Dans Balyo, il voit une innovation de rupture, une technologie permettant le déploiement de robots hyper flexibles à des prix incroyablement bas, une source de compétitivité considérable.

 

Nadia MAGNENAT-THALMANN

Voici Nadine, mon robot humanoïde !

Au Nanyang Technological University (NTU) de Singapour, le Professeur Nadia Magnenat-Thalmann a récemment dévoilé le premier robot humanoïde social « Nadine », qui peut avoir des émotions, se souvenir des gens et de leurs actions : une révolution dans la robotique sociale. Elle travaille aujourd’hui sur une recherche interdisciplinaire révolutionnaire en infographie, animation informatique et mondes virtuels. Ses œuvres sont régulièrement exposées dans les musées, galeries et défilés de mode.

 

Pierre SERVENT

Robot guerrier, soldat augmenté...quel avenir pour les conflits armés ?

Quelles stratégies adopter à l'heure de la cyberdéfense et face à la nouvelle donne géopolitique ? Historien et politologue de formation, ancien journaliste de La Croix et du Monde, Pierre Servent est spécialiste des questions de « défense et de stratégie».

 

Gaël LANGEVIN

Découvrez le premier robot humanoïde imprimé en 3D !

InMoov est le premier robot open-source à taille humaine entièrement imprimé en 3D. A l'origine du projet ? Gael Langevin, un sculpteur et designer Français. En Janvier 2012, il crée InMoov : une plateforme open-source sur laquelle il met en ligne gratuitement les fichiers de la première prothèse imprimable en 3D. Cette dernière donnera naissance à de nombreux projets à travers le monde, tels que Bionicohand ou encore e-Nable.

 

Ladislas DE TOLDI

Moti, un compagnon robotique pour des enfants exceptionnels

Ladislas de Toldi est ingénieur en biotech de formation. Agé de 26 ans, il a toujours été passionné par la robotique, l’intelligence artificielle et les interactions homme/machine. La rencontre avec un professeur de design ayant un enfant autiste l’a amené à s’intéresser à l’apport de la robotique pour aider les enfants exceptionnels à apprendre, jouer et progresser. Rejoint en 2013 par Marine Couteau, ils ont fondé ensemble Leka pour développer le robot Moti.